Tout savoir sur la méthode agile

La gestion des projets désigne un ensemble de dispositions qui aboutissent à l’atteinte des objectifs des projets. Ceci dans les délais impartis et avec une utilisation efficiente des ressources mises à disposition. En tant que tel, cette opération peut se complexifier en fonction des caractéristiques des projets concernés. Dans ces cas, le gestionnaire peut faire appel à diverses méthodes de simplification dont la méthode agile. Voici pour vous un point sur tout ce qu’il faut savoir sur cette méthode.

Qu’est-ce que la méthode agile ?

En 2001, un manifeste nommé agile a été édité par des développeurs web pour améliorer les procédures jusque-là en vigueur dans les entreprises. De ce manifeste, de nombreuses méthodes ont vu le jour : on parle des méthodes agiles. En réalité, elles prônent le développement du produit en mettant le client au cœur de l’action.

L’objectif premier de ces méthodes est de réduire, voire supprimer les interminables boucles de procédures qui s’imposaient jadis à tout gestionnaire de projet. De ce fait, elles contribuent à l’amélioration du rendement des entreprises en réduisant le taux d’échec.

L’une des particularités de la méthode agile est qu’elle accorde une importance capitale aux relations entre les membres d’une équipe de projet. Pour cela, elle établit à travers ses applications, des dispositions permettant de renforcer les relations entre collaborateurs.

Quel est le principe des méthodes agile ?

Les méthodes agiles fonctionnent sur un même principe qu’il est de bon ton de souligner pour mieux les appréhender. Tout d’abord, quelle que soit la durée d’exécution prévue pour un projet, les méthodes agiles requièrent un morcellement en sous-projets à courtes durées. Cette technique vise essentiellement à vite atteindre les objectifs de l’entreprise.

LIRE >>  Quelles sont les étapes pour créer sa société en France ?

De même, d’après le principe de la méthode agile, des changements peuvent s’opérer durant l’exécution des projets. Cela évite de devoir tout reprendre si le résultat à la fin de l’application ne correspondait pas aux attentes du client. Ce réajustement peut se faire  autant sur les activités que la durée prévue et le budget préalablement alloué. On parle de souplesse et de flexibilité dans l’application des méthodes agiles.

Quels sont les principaux types de méthodes agiles

Il existe plusieurs méthodes agiles qui se distinguent les unes des autres par des caractéristiques bien précises. Toutefois, les principales sont entre autres :

La méthode agile scrum

C’est l’une des méthodes agiles les plus employées à travers le monde. Elle possède à elle seule 54 % des parts du marché dans l’agilité mono-équipe. En tant que méthode typiquement informatique, la définition scrum se base essentiellement sur la communication dans l’exécution d’un projet. Cette communication se fait dans deux sens : celles entre les membres de l’équipe, celles entre le client et l’équipe. Le but ultime poursuivi ici est la mise en place d’un logiciel d’application dont les paramètres conviennent à toutes les parties prenantes.

Pour cela, la définition scrum s’applique par l’organisation de réunions successives, l’attribution des rôles et l’adoption des modifications.

Par ailleurs, il faut noter que la définition scrum met en place un espace de travail unique employé par tous. Ceci permet d’éviter la répétition de certaines activités qui sont souvent à l’origine du retard dans l’exécution des projets.

La méthode agile OKR

La méthode OKR (objective and keys result) est un Framework employé pour suivre des objectifs et aussi les résultats de ceux-ci. Elle fut créée par Andy Grove CEO et est employée aujourd’hui par de nombreuses structures comme Twitter, LinkedIn, Google et Uber, etc. Le principal but de la méthode OKR est d’aligner tous les acteurs et leurs actions respectives vers un seul et même objectif. De ce fait, elle incite les membres d’une équipe de gestion à créer de nouvelles performances quant aux tâches qui leur sont attribuées dans la gestion. Les résultats issus de l’application de la méthode OKR permettent d’avoir un suivi plus approfondi de l’objectif et sont faciles à évaluer.

LIRE >>  Domicilier son entreprise chez soi ou dans une société de domiciliation ?

La méthode de transformation RH agile

La transformation RH agile est une méthode qui s’inscrit dans une logique de fond se rapportant à l’ensemble d’une entreprise. Pour cela, le premier objectif qu’il se fixe est l’informatisation de l’ensemble des données relatives aux ressources humaines au sein de l’entreprise. Ensuite, la transformation RH agile se doit d’améliorer l’expérience de travail des collaborateurs d’une équipe pour accroître leur productivité. A cet effet, elle procède à la digitalisation des services exécutés en routine par ces collaborateurs. La transformation RH agile s’applique aux diverses équipes concernées dans l’évolution d’un service/produit. Ainsi, la finalité recherchée est de proposer au client un résultat final à la hauteur de ses attentes. Ceci tout en faisant travailler les membres de l’équipe dans les conditions optimales.