Communication financière : quels avantages pour votre entreprise ?

La communication financière constitue un outil stratégique qui vise à améliorer la visibilité de la société et à valoriser son image de marque. Elle a également pour but de rassurer les actionnaires et les autres parties prenantes de l’entreprise. Cependant, force est de constater qu’il y a le revers de la médaille. En effet, la diffusion des données financières de l’organisation reste une source de contraintes. Pour bénéficier des avantages qu’offre la communication financière, l’entreprise doit donc maîtriser tous les paramètres en jeu. 

La communication financière, est-elle uniquement réservée aux entreprises cotées en bourse ?

Pour réussir votre communication financière, vous devez déjà savoir qu’elle ne concerne pas uniquement les sociétés cotées en bourse et les multinationales. Elle s’adresse également aux petites et moyennes entreprises. Ces dernières peuvent mettre en œuvre des initiatives ambitieuses bien qu’elles ne fassent pas d’appel public à l’épargne et qu’elles ne comptent pas intégrer le marché boursier. Lorsqu’elles décident de faire évaluer leur situation via une structure de rating, qu’elles font certifier leurs comptes ou qu’elles diffusent leurs rapports de gestion, elles sont en train de mener des actions qui s’inscrivent dans le champ de la communication financière.

A l’inverse, bon nombre de sociétés (non cotées) qui génèrent des chiffres d’affaires souvent conséquents ne procèdent pas au dépôt de leurs comptes et préfèrent ne pas vulgariser leurs informations financières. Elles ont à l’esprit l’adage selon lequel « pour vivre heureux, il faut vivre caché » et se mettent à couvert des regards des concurrents, des analystes financiers, des curieux…

Quelle est l’utilité de la communication financière ?

L’objectif de la communication financière, c’est de tenir informés les parties prenantes de l’entreprise (investisseurs actuels et potentiels, établissements bancaires, agences de notation, analystes…) et le public sur sa santé financière et ses actions stratégiques. Autrement dit, il s’agit de mettre en avant une image rassurante de la société dans le but d’obtenir des financements pour sa croissance. 

Dans une certaine mesure, la communication financière est rendue obligatoire par la réglementation, notamment en ce qui concerne la diffusion des comptes de gestion ou le reporting. Elle peut également relever d’une décision librement prise par l’organisation et se traduire par des points de presse, des roadshows, des présentations à destination des analystes…

Communication financière : quels sont les enjeux pour les entreprises ?

La qualité de l’information est une composante essentielle qui influe sur la valorisation du titre et la souplesse financière de la société. C’est la raison pour laquelle toute entité qui parvient à une taille dite critique doit se pourvoir d’un service de communication financière. Celui-ci peut être assisté par une structure spécialisée si cela s’avère nécessaire.

La prise en compte de la communication financière a une portée qui ne se limite pas à une obligation d’ordre légal. Elle permet de valoriser l’image de marque de la société. Qui plus est, elle constitue le fer de lance d’une stratégie de marketing dont l’objectif est d’attirer de nouveaux actionnaires et d’importants clients. Cependant, pour en tirer profit, il faut nécessairement avoir une bonne maîtrise des différents paramètres, surtout lorsque l’entreprise traverse une période de crise ou qu’elle est confrontée à des attitudes délictueuses.